La sérotonine est-elle le lien entre les migraines et l’éjaculation précoce?

[ad_1]

Récemment, une équipe de recherche de la Wake Forest University School of Medicine a mené une étude impliquant 68 jeunes adultes avec un objectif ouvert d’établir une relation entre le désir sexuel autodéclaré et les migraines. Chaque participant a signalé le niveau de désir sexuel en remplissant un questionnaire en 14 points. Dans le même temps, les participants ont été invités à conclure si leur mal de tête était soit une migraine soit une tension.

Malgré le fait que l’excuse habituelle pour ne pas avoir de relations sexuelles soit un mal de tête rebelle, le résultat de l’étude a montré sans aucun doute que les personnes souffrant de migraine estimaient un niveau plus élevé de désir sexuel. Cette découverte confirme l’existence d’une relation complexe entre les maux de tête et l’activité sexuelle, soutenant les soupçons selon lesquels les migraines et le désir sexuel sont influencés par la même substance chimique du cerveau.

Cette substance chimique du cerveau semble être la sérotonine qui joue également un rôle important dans les conditions dépressives. Comme les recherches précédentes ont lié le niveau de sérotonine à l’éjaculation précoce, les scientifiques sont intéressés à explorer si tous les phénomènes sont réellement liés.

La migraine est une affection très courante avec une incidence de 5,7% chez les hommes et de 17,6% chez les femmes. Dans le même temps, on estime que l’éjaculation précoce cause des problèmes à 30% des hommes de tous les groupes d’âge. Ce qui est très intéressant, c’est que pendant l’étude, les hommes ont déclaré que le désir sexuel était 24% plus élevé que les femmes.

[ad_2]

Laisser un commentaire